La Via Domitia à travers la Durance / Gobelet de Vicarello et Table de Peutinger

Saviez vous qu’une ancienne voie romaine suivait la vallée de la Durance ?


Les Romains, qui avaient construits de gigantesques réseaux routiers à travers l’Empire, ont laissé des traces de leurs passages. Deux éléments essentiels nous permettent d’identifier plusieurs relais d’étapes: les gobelets de Vicarello et la Table de Peutinger.

Les listes de relais montrent que des aménagements était déjà présent dans l’antiquité.Pour ce qui concerne les Hautes Alpes, la Via Domitia prend en compte les relais suivants: Segusteronem (Sisteron), Alabontem (Alamont), Vapincum (Gap), Caturigas (Chorges), Eburodunum (Embrun), Rama (La Roche de Rame), Brigantium (Briançon), Druantium (Mont Genevre).

 

 

 

 


 

Les gobelets de Vicarello


 

1280px-Beakers_of_Vicarello_50Quatre gobelets d’argent qui dateraient du Ier siècle ap. J-C. Il s’agit d’objets votifs provenant de la station thermale d’Aquae Apollinares, près du lac de Bracciano (lacus Sabatinus) et conservés à Rome au musée des Thermes de Dioclétien (Palazzo Massimo). Trois d’entre eux ont été découverts en 1852, le quatrième en 1863. Ils ont la forme de bornes milliaires et énumèrent sur quatre colonnes les étapes et les distances d’un itinéraire allant de Gadès (l’actuelle Cadix, en Espagne) à Rome en passant par le sud de la Gaule et le col de Montgenèvre.

 

 

 

 

 

 


La Table de Peutinger


carte peuntinger durance via domitia hautes alpes

Le manuscrit est généralement daté du XIIIe siècle. Il serait l’œuvre d’un moine copiste anonyme de Colmar qui aurait reproduit vers 1265 un document plus ancien.

Il est possible que la Table originale ait été composée en bloc à une certaine date et ensuite plus jamais mise à jour. Par exemple, nous pouvons observer l’emplacement de la ville de Pompéi, qui n’a pas été reconstruite après sa destruction par l’éruption du Vésuve, en 79. Et d’autre part, certaines villes de Germanie inférieure sont indiquées alors qu’elles ont été détruites et abandonnées depuis le Ve siècle.

La table est composée de onze parchemins conservés ; le plus à l’ouest étant perdu. Ceux-ci sont assemblés pour former une bande de 6,82 m sur 0,34 m. Elle montre 200 000 km de routes, mais aussi l’emplacement de villes, mers, fleuves, forêts, chaînes de montagnes. La table montre la totalité de l’Empire romain, le Proche-Orient et l’Inde, indiquant le Gange et Sri Lanka (Insula Taprobane), et même la Chine est mentionnée.

 

Table de Peutinger et la vallée de la Durance


 

 Liens externes


 

Gobelets de Vicarello:

Table Peutinger:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.