Préservation de la faune et de la flore

Préservation de la faune et de la flore

La faune et la flore alpine sont très riche, malgré la pression de l’urbanisation et du tourisme qui à rendu le milieu sauvage plus fréquenté par l’Homme, c’est pourquoi nous devons prendre conscience de notre cohabitation avec la nature et respecter son fragile équilibre.

Ainsi, pour respecter cet espace naturel, nous vous recommandons de ne pas sortir des sentiers afin d’éviter le piétinement de l’habitat naturel, base alimentaire des espèces qui l’habitent ou de modifier le terrain en facilitant le ravinement.

Les fleurs de montagne sont un vrai régal pour les yeux à tel point qu’on est envie de les les cueillir, la plupart d’entre elles sont protégées car elles sont rares, il est donc interdit de les ramasser.

Ne laissez aucun détritus, même s’ils sont biodégradables, cela risque de modifier l’alimentation des espèces.

Nos amis les chiens doivent être tenus pour ne pas perturber les habitants de ces lieux et respecter leur tranquillité.

En hiver, les animaux ne vivent que grâce aux réserves accumulées durant l’été. Le moindre dérangement les oblige à puiser dans leurs précieux stock et ne peuvent compenser l’énergie dépensée lorsqu’ils quittent précipitamment leurs abris au passage d’un skieur hors-piste ou d’un randonneur à raquettes. 

Crédits photos: Simon Giraud ( https://kapturmotion.com )

Le saviez vous?

Un seul mégot peut en effet contaminer jusqu’à 500 litres d’eau en raison des milliers de substances nocives, et parfois cancérigènes, que contiennent les cigarettes.

pour Plus d'articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *