Saint Guillaume

Saint Guillaume

La légende de Saint Guillaume

Guillaume vivait au commencement du XIIeme, né probablement à Eyglier, de parents pauvres et de surcroît d’infortune il était venu au monde avec une seule main.

Il fut employé à la garde des troupeaux ; et comme il était modeste et pieux, les religieux du monastère de Calme situé au dessus du confluant de la Durance et du Guil, le reçurent chez eux.

Ces religieux possédaient d’abondant pâturages sur les hauteurs qui pouvaient nourrir de nombreux troupeaux ; une partie en fut confié à Guillaume.

Le jeune homme, pendant la saison d’été, les gardait sur une montagne près d’Embrun, qui depuis lors, a pris le nom de Mont-Guillaume.

Un jour un Ange lui apparut et lui donna l’ordre d’aller de la part du Souverain Maître, inviter l’abée de Calme à quitter incessamment son monastère, lui révélant que le débordement des deux rivières renverserait le couvant et submergerait toute la plaine.

Guillaume s’acquitta avec empressement de cette mission mais le prieur de Calme qui connaissait la simplicité du pieux berger, se défia deux fois de l’avertissement qui venait de lui être donné par son humble serviteur.

L’ange se montra alors une nouvelle fois à notre berger et avant de l’envoyer encore une fois à l’Abbé, comme témoignage extraordinaire, il guérit l’infirmité de Guillaume, à qui il manquait la main droite, en lui donnant une main Miraculeuse. Guillaume retourna voir son maître qui ne pouvant révoquer en doute la certitude du miracle, se mit en devoir d’obéir à la voix divine.

L’inondation arriva au jour prédit, et la Durance, qui en se jetant à droite détruisit Rame, envahit plus des deux tiers de la plaine de Calme. Le désastre fut tel que non seulement le couvent fut emporté, mais que, depuis lors, la plaine dévastée ne présenta plus au voyageur qu’un sol aride et pierreux.

La main de Guillaume, fut gardé comme relique et conservé aujourd’hui dans la chapelle de Saint Guillaume.

Mais on a continué de porter annuellement, le lundi de Pâques de chaque année, la main angélique dans la chapelle.

La vie de Saint Guillaume par Mgr Jean Irénée Depéry – 1832

La Chronique des enfants

La vidéo est aussi un outil pédagogique qui permet aux plus jeunes de découvrir le patrimoine, les traditions et l’Histoire à travers la démarche journalistique que la réalisation de la vidéo documentaire impose. 

sur le même thème

Rama une histoire d’inondation. Découvrez le déluge Haut Alpin au XIIeme siècle à travers la disparition de la cité antique de Rama et la légende de Saint Guillaume. Film à visionner gratuitement sur le site officiel dee l’association Chroniques Epiques. 

pour Plus d'articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *